SUIVI INDIVIDUALISE

Veiller sur la santé des salariés et leur aptitude à leur poste de travail, par un suivi individuel et régulier

Les Services de Santé au Travail ont pour mission exclusive d’éviter toute altération de la santé des travailleurs du fait de leur travail.

C’est dans ce contexte qu’au cours de sa carrière professionnelle, le salarié bénéficie d’un suivi individuel de son état de santé lors d’examens médicaux dont la périodicité est établie par le code du travail et l’agrément du service délivré par la DIRECCTE.

 

Ce suivi, assuré par le Médecin du travail, le Médecin collaborateur, l'Interne ou l'Infirmier en Santé au Travail, il permet de vérifier si l’état de santé du salarié est compatible avec son poste de travail, de l’informer si nécessaire sur les risques d’exposition auxquels il peut être confronté et lui indiquer les moyens de prévention à mettre en œuvre, et de s’assurer que l’activité professionnelle n’altère pas sa santé.

 

Le médecin dégage les mesures individuelles appropriées et recueille en parallèle, des informations utiles pour les Actions sur le Milieu de Travail qu’il conduira en collaboration avec les autres membres de l'équipe pluridisciplinaire.  

 

 

Les différents types de visites    

A l'embauche :

  • la visite d'information et de prévention (VIP) initiale pour le suivi individuel pour les salariés sans risque particulier.

  • l’examen médical d’aptitude à l’embauche (EMA) pour le suivi individuel renforcé pour les salariés à risque particulier.

La visite périodique :

  • la visite d’information et de prévention périodique (VIP)  périodique selon la périodicité définie par le médecin du travail, pour les salariés sans risque particulier.

  • l'examen médical d'aptitude (EMA) périodique pour les salariés à risque particulier.

  • Chaque examen donne lieu à la délivrance d’une attestation de suivi ou d’un avis médical d’aptitude en fonction du poste de travail.

Les visites de pré-reprise et de reprise : Organisées durant l’arrêt de travail ou lors du retour du salarié dans l’entreprise, elles ont pour objet d’apprécier l’aptitude du salarié à reprendre l’emploi qu’il occupait avant son arrêt et préparer si nécessaire sa réinsertion professionnelle.

La visite spontanée demandée par le salarié, ou l’employeur ou par le Médecin du travail Indépendamment des examens périodiques, le salarié peut bénéficier d’un examen par le médecin du travail à la demande de l’employeur ou à sa propre demande ou celle du Médecin du travail.

 Nouveauté au 01/04/2022:

Les visites de pré-reprise

Les travailleurs en arrêt de travail d’une durée de plus de trente jours peuvent bénéficier d’une visite de pré reprise.

Elle peut être demandée par le médecin conseil des organismes de la sécurité sociale, le médecin traitant ou le travailleur. Le médecin du travail peut être à l'initiative de cette visite lorsque le retour du travailleur à son poste est anticipé.

Dans le cadre de cette visite, le médecin du travail peut proposer, en fonction de l'état de santé du salarié, des mesures d'aménagement de poste.

Les visites de reprise :

Nouveauté : l’examen de reprise doit être organisé après une absence d’au moins 60 jours (avant le 01/04/2022, le délai était de 30 jours) pour cause de maladie ou d’accident non professionnel (au lieu de trente jours précédemment).

L’examen de reprise doit toujours être organisé après un congé de maternité, après une absence pour cause de maladie professionnelle, après une absence d’au moins trente jours pour cause d’accident du travail.

Les nouvelles visites: 

Un rendez-vous de liaison, Une visite de mi- carrière, Une visite de fin de carrière

dont les modalités sont à lire ici