Suivi médical des salariés étrangers ne maitrisant pas la langue française


La communication entre le salarié et le professionnel de santé est une démarche essentielle qui permet de fournir tout à la fois les informations nécessaires à la constitution du dossier médical, de faciliter la compréhension des conseils de prévention délivrés et d’assurer le suivi de l’état de santé des salariés concernés.


Accompagner un salarié qui ne maitrise pas la langue française est indispensable


Afin d’assurer un suivi médical de qualité et conforme à la législation en vigueur, l’accompagnement par une personne de confiance permettra d’assurer la traduction nécessaire auprès du professionnel de santé (médecin du travail, infirmier, assistante). Cet accompagnateur pour la visite médicale ne doit pas faire partie de l’entreprise car le secret médical doit impérativement être préservé.


L’accompagnateur peut être :


  • Une personne de l’entourage du salarié

  • Un interprète officiel agréé auquel l’employeur a recours. Les frais liés à la prestation sont à la charge de l’employeur.

Une liste de traducteurs assermentés est disponible sur le site

https://www.courdecassation.fr/IMG/2020-07-15_ca_chambery_experts-specialites.pdf


En l’absence d’accompagnant maitrisant la langue française et répondant aux critères mentionnés ci-dessus, le suivi médical ne pourra être organisé.

100 vues